< RETOUR LISTE DES VINS

Domaine de la Laidière

VIN Rouge 2012

Rouge - 2012
Domaine de la Laidiere
2012
Mourvèdre en grande quantité associé aux Grenache et Cinsault
Prix : 17,00 €
Partagez :

FICHE TECHNIQUE

Vendanges

Rendements : 35 Hectolitres/hectare
Vendanges manuelles
Transport en caisse - Réception par gravité

Vinification

Égrappage à 100%
Fermentation et macération pendant 21 jours en cuve inox.
Température contrôlée entre 25 et 30°

Elevage

Élevage en foudres de chêne pendant 18 mois
Conservation des vins en cave climatisée après la mise en bouteille.

Caracteristiques

Robe soutenue et profonde aux reflets pourpres. Nez intense aux arômes de fruits noirs, d’épices et de garrigue, égayé de notes grillées, vanillées. En bouche, l’attaque est suave, les tanins fins et enrobés témoignent d’une belle fraicheur. Ce vin est plein et déjà plaisant, les senteurs fruitées et boisées sont agrémentées par une finale d’une grande minéralité.

Dégustation

Pour accompagner les recettes où le vin rouge est en composition dans les sauces : Matelote, Coq au vin, Viandes rouges en sauce. Il sera en harmonie avec un baron d'agneau, gibelotte de lapin, un magret grillé aux airelles, une côte de bœuf...
Température de service: de 16 à 18°

LE DOMAINE
  • Domaine de la Laidiere
  • Une longue histoire de vignerons depuis plusieurs générations chez les ESTIENNE. La vigne a toujours été cultivée sur les restanques du Domaine. En 1941, Edouard qui fit parti des fondateurs de l'Appellation Bandol, et son fils Jules, reconstituent le Domaine en ne replantant que les cépages nobles du Bandol. Cette année là, en sélectionnant uniquement les cépages nobles dans chacune des parcelles, la première récolte permit d'obtenir 600 litres de Bandol. Les autres cépages étant vinifiés en vins de table.

    Le Domaine qui avait été acquit par notre ancêtre "Maitre Tampon" comptait seulement deux hectares et demi sur lesquels était plantée la vigne mais aussi les cultures méditerranéennes qui permettaient de vivre des produits de la terre. Il y avait également la culture de narcisse, une fleur très appréciée par les Anglais. Déjà à cette époque La Laidière exportait vers la Grande Bretagne. De plus notre ancêtre avait fait construire deux moulins à huile et le dernier fonctionna jusqu'en 1956.

    Au cours du mois de février le gel détruisit les oliveraies de toute la région. Le travail du moulin à huile ayant disparu, la décision fut prise d'axer toute la production vers le vin de Bandol. Après avoir arraché les souches d'oliviers morts, laissé reposer les sols, commença une longue période de replantation en vignes.

    Le Domaine, sous l'élan de Jules s'agrandit. Il a une superficie de 12 hectares, puis en 1970, Freddy, le fils de Jules, arrive sur le domaine. De nouvelles terres en fermage et l'acquisition en 1986 d'un coteau de 7 hectares situé au-dessus du Domaine amène la superficie à 25 hectares. Aujourd'hui Freddy, sa fille Anne qui est la 10ème génération, et Jules ESTIENNE produisent sur le Domaine familial en moyenne 800 hectolitres par an de Bandol.
LES AUTRES VINS DU DOMAINE