< RETOUR LISTE DES VINS

Domaine de Souviou

VIN Rouge 2012

Rouge - 2012
Domaine de Souviou
2012
Mourvèdre 75%
Grenache 15%
Cinsault 5%
Carignan 5%
Prix : 16,00 €
Partagez :

FICHE TECHNIQUE

Vendanges

Vendanges manuelles avec sélection minutieuse du raisin.

Vinification

Egrapage. Fermentation de 6 à 8 jours à 28°C. Macération 10 jours à 30°C.

Elevage

En foudre de chêne et en barrique pendant 18 mois. Mise en bouteilles et conservation en chais à température constante.

Caracteristiques

D’une très belle couleur pourpre, le Domaine de Souviou rouge est charpenté, équilibré, élégant.
Sa vinification après éraflage total lui permet d’être apprécié encore jeune grâce à la puissance aromatique du Mourdèvre qui lui donne de la mâche et une belle longueur en bouche.
Naturellement empreint des fruits rouges, il acquiert avec le temps un nez de sous-bois, et s’enrichit d’arômes de réglisse et de venaison, avec des notes de torréfaction et d’épices.
Il se fait vieux cuir et truffe à qui sait attendre.
Recommandations :
Jeune, il est éclatant avec l’agneau et les viandes grillées.
Avec les années lui vient la noblesse terrienne qui le marie
divinement au gibier, aux viandes en sauce et aux plats accompagnés de truffes.

Dégustation

Entre 16 et 18°C

LE DOMAINE
  • Domaine de Souviou
  • Olivier Pascal
  • RN8
    83330 Le Beausset
  • Il y a fort longtemps, plus de mille ans sans doute, à voir l’âge de certains oliviers de la propriété, des hommes choisirent de s’installer dans un vallon caché dans les contreforts du Massif de la Sainte Baume.
    La végétation y croissait avec bonheur, en particulier
    la sauge sauvage, en si grande quantité qu’elle donna son nom au vallon : en provençal "Soouvi" signifie sauge.
    Les plus anciens textes manuscrits ayant trait à la propriété datent du 16ème siècle, époque à laquelle la famille Bonnasse s’établit à Souviou.
    Au fil des ans furent construites, sur toute la propriété, des "restanques", terrasses maintenues par des murets de pierres sèches. On y planta des oliviers et de la vigne, tandis que les plateaux étaient consacrés au blé et à l’avoine.
    Chaque repli de collines fut cultivé. La production d’huile d’olives dépassant de beaucoup les besoins des familles du domaine, le surplus, recherché pour sa qualité, était vendu aux grandes familles marseillaises.
    Le vin acquît une si solide réputation que les habitants du Beausset vinrent s’y approvisionner comme ils venaient en été puiser de l’eau lorsqu’elle manquait dans la plaine.
    Au 19ème siècle, la famille Bonnasse, comme presque toutes les familles terriennes aisées de l’époque, s’orienta vers le négoce et la banque.
    Profitant d’une vigilance relâchée, la nature sauvage reprit vite ses droits.
    Danielle Darrieux acheta la propriété mais on raconte qu’elle n’y vint pas souvent.
    En 1984, Souviou entra dans le patrimoine de la famille Cagnolari qui restaura la bastide dévastée, remit en culture les espaces les plus accessibles et produisit une huile et un vin vite réputés.
    En 2001, le Domaine a changé de mains. Ses nouveaux propriétaires ont entrepris de lui donner une plus grande extension. Bientôt 6000 oliviers seront en culture dans les zones jusqu’alors négligées.
LES AUTRES VINS DU DOMAINE